Bonne Pioche! : 7 astuces efficaces pour transformer le Black Friday en Green Friday

green-friday-ecologie

Chaque fin novembre, MMazette assiste incrédule au déversement de publicités vantant les réductions à ne pas louper pour le Black Friday. Et si, pour ne pas piétiner tous les efforts effectués au cours de l’année, et continuer à limiter notre impact écologique, nous dirigions nos élans d’hyperconsommation vers des alternatives plus durables ? Voici comment préparer au mieux votre Green Friday.  

Cet article est réalisé en partenariat avec Pioche!, le magazine de l’écologie au quotidien co-fondé par Calixte De Procé et Jean-Paul Deniaud. Vous y trouverez de l’information sérieuse et de qualité à lire avec plaisir.

Cette année encore, la course à la grosse promo est de retour. Les marques montrent les muscles pour vendre plus, plus vite. C’est notamment le cas de nombreux acteurs de l’industrie textile qui s’en donnent à cœur joie pour multiplier les réductions au moment de valider son panier. Pourtant, comme le rappelle le collectif Green Friday, chaque année cette même industrie jette 4 millions de tonnes de vêtements et en vend 5 millions rien qu’en Europe. Des chiffres qui donnent le tournis : “si l’on regarde les émissions des gaz à effet de serre, le textile est classé cinquième plus gros émetteur. Si l’on considère l’occupation des sols, elle est deuxième. En consommation d’eau et de matière, elle est troisième.” selon l’ADEME.

Aujourd’hui, nous achetons environ 20 kilos de vêtements par an. Quand on sait que la production d’un seul jean peut représenter jusqu’à 11 000 litres d’eau, on est en droit de se poser la question : avons-nous vraiment besoin de cette nouvelle pièce  si tendance qui viendra s’ajouter à cette pile à deux doigts de s’effondrer dans mon placard ?

Si, à l’origine, le Black Friday permettait de lancer aux USA les courses de Noël, cette fête commerciale devenue internationale couvre désormais tous les secteurs : électroménager, alimentation, transports, voyages… Tout est bon pour vendre à gogo, et déchaîner les foules en proposant la réduction la plus importante. 

Face à cette consommation massive loin d’être durable ou responsable, le collectif Green Friday veut enrayer la machine. Pour sa quatrième année, placée sous le signe des petits engagements personnels, le collectif a mis en place un dispositif pour sensibiliser les citoyens à l’impact global des actions individuelles, sans culpabiliser le consommateur.

Pour contourner le Black Friday, voici quelques idées listées par MMazette : 

  • Faire une liste de ce dont vous pourriez avoir besoin. Vraiment besoin.
  • Se désabonner de tous les emailings qui ne vous apportent rien au quotidien.
  • Consulter la liste des marques responsables qui disent NON au Black Friday, OUI au Green Friday et qui reversent 10% de leur chiffre d’affaires de la journée du 27 novembre à une association choisie par HOP!, Zéro Waste,  Surfrider Foundation France et le collectif Ethique sur l’Étiquette. À noter que d’autres marques responsables choisissent également de reverser une partie de leur CA ce jour-là sans forcément être présentes sur ce site.  
  • Aller sur MyTroc la plateforme qui permet d’échanger gratuitement des biens et des services, et même d’organiser des événements responsables. 
  • Trouver une alternative au produit dont vous avez besoin sur DreamAct l’e-shop responsable.
  • Se renseigner sur SloWeAre pour comprendre la mode responsable et choisir la marque qui convient à vos envies et à l’environnement.

Acheter en seconde main votre future machine à griller des tartines chez ENVIE le réseau de récupération et de réparation des appareils électroménager en France, qui assure une impact positif sur l’environnement et le social en favorisant la réinsertion professionnelle.

Written By
More from Louise

Le petit-déjeuner : croque mais ne craque pas la planète !

Jeudi 8 avril 2021, à l’heure du petit-déjeuner, j’écoute France Inter. Alors...
Read More

Laisser un commentaire