Tenue de saison

Tenue de Saison, c’est la nouvelle marque Frenchie, née d’une envie simple : allier créativité et éthique. La jolie marque habille les hommes (pour le moment) le tout en s’engageant dans une démarche respectueuse de l’environnement avec une production locale.

Tenue de Saison, ce sont des vêtements en matières naturelles et écologiques, réalisés dans des ateliers à taille humaine en France. Des ateliers qui se battent pour conserver des savoirs faire et des emplois. Et oui, allier écologie et stylisme c’est possible, c’est beau et loin d’être hippie ou démodé !

Tenue de Saison va plus loin, les valeurs de la marque sont fortes et font rimer prêt-à-porter avec démarche durable, sans pour autant en faire son argument de vente. Le pari est rafraîchissant, l’aventure bien partie, MMazette est allée à la rencontre de son fondateur : Thierry Button. Tenue de Saison c’est une « activité créative s’inscrivant dans une démarche durable et « slow », presque artisanale ». Impliqué, il a dégoté pour ses produits des fournisseurs de matières premières en privilégiant les matières écologiques ou naturelles au maximum.

 

« Proposer des produits de grande qualité, durable et dans un style contemporain épuré. »

Qu’est-ce qui est le plus compliqué et comment tu y fais face ?

La fabrication française et le choix des matières écologiques sont deux choses compliquées. Le made in France à un coût certain qui se répercute sur le prix final pour le client. Quant aux matières écologiques, elles sont encore trop peu nombreuses et leur rareté limite les possibilités d’offres aux clients dans le domaine vestimentaire. Tout le défi consiste à trouver un équilibre entre ces deux points pour pouvoir exister et rester attractif. Il faut souvent opérer des choix pour rester dans des prix publics acceptables et ainsi élargir la gamme de produits : c’est à dire parfois favoriser le « Made in France » plutôt que le coton bio, ou combiner des matières écologiques avec des matières qui ne le sont pas, mais qui sont fabriquées en France. C’est le cas de certaines doublures polyesters des manches tissées-teintes en France ou de Jersey entièrement tricotées en France. Nous essayons au maximum de choisir ce qui a le plus de valeur ou de sens pour chaque article conçu. La démarche éthique ou environnementale n’est pas forcément un argument de vente premier. On achète rarement un manteau parce qu’il est éco-conçu, voire parce qu’il est fabriqué en France. Ces arguments sont des « plus » produits, ce qui compte avant tout c’est, bien sûr, le style. L’éthique est au cœur de notre démarche, mais cette valeur n’a pas à être sur-revendiquée, elle va de soi pour Tenue de Saison.

Une fierté à partager avec nous ?

Avoir permis indirectement à des couturières de conserver leur travail dans un atelier français en Vendée.

 

Penses-tu que la mode et l’utilisation de matières comme le coton bio, peuvent aider à interpeller les consommateurs sur la préservation de notre planète et donc à les sensibiliser aux éco-gestes ?

La mode est un secteur puissant dans lequel les questions environnementales semblent secondaires. Le lien entre le champ de coton et l’article en magasin est complètement inexistant. Si la démarche est collective, il pourrait y avoir un poids sur la production de coton bio, mais aussi sur celle d’autres matières comme le PET recyclé. Il y a eu beaucoup de communication sur les vertus du coton bio, mais malgré cela je crois savoir que la production reste modeste. Je reconnais que le public que je vise n’est pas forcément le plus sensible à ces questions. Le marché du coton bio me semble plus développé sur le marché des vêtements enfants. L’image des produits « bio » reste encore attachée à une imagerie « babacool » ou aux articles pour enfants. Tenue de Saison souhaite contribuer à changer la donne.

Des projets en court ?

Des nouveaux manteaux de pluie sont prévus, toujours en toile de coton bio de haute qualité et je travaille aussi pour proposer bientôt quelques pièces pour les femmes. – Chez MMAZETTE on a hâte !

 

MMAZETTE te donne une baguette magique, quel est ton vœu ?

Que les gouvernements osent aller beaucoup plus loin dans leur volonté de mieux produire, que ce soit dans le domaine alimentaire ou le domaine de la production agricole liée au textile. Nous sommes une génération prête à passer le pas, il faut encore pousser un peu…

Un mot à ajouter ?

J’adore MMAZETTE et son actualité « positive » ! J’adhère ! – MERCI !

 

►Retrouvez la collection Tenue de Saison sur le web et les réseaux sociaux !

Alors conquis/es ?

Written By
More from Louise

La fête des possibles

Nouvelles habitudes de vie, nouveaux modes de consommation et de production, aujourd’hui...
Read More

Laisser un commentaire