Le petit-déjeuner : croque mais ne craque pas la planète !

petit-dejeuner-bio-bon-santé

Jeudi 8 avril 2021, à l’heure du petit-déjeuner, j’écoute France Inter. Alors que je fais chauffer ma bouilloire, je suis attirée par la mention d’une journée spéciale :« Écoutons la nature, écoutons-la vraiment ! ». Je monte le son…

Sabrina Krief, vétérinaire, écologue, professeur au muséum d’histoire naturelle, et Bruno David, paléontologue, biologiste marin et président du muséum national d’Histoire naturelle, sont les invités du Grand entretien de France Inter. 

Ça parle de biodiversité, d’extinction, de disparition de moineaux (60% ont disparu de Paris en 15 ans), de pesticides, de chimpanzés affectés par le plastique, et j’apprends que  « la route qui traverse la forêt – tropicale, en Ouganda – regorge de bouteilles plastiques ». J’hésite à éteindre mais la discussion s’engage sur des solutions.

« Quand on prend son petit-déjeuner le matin, posons-nous des questions; de même, lorsque nous emmenons nos enfants à l’école en voiture. Si 20 millions d’Européens évitent de prendre leur voiture pour faire 500 mètres, ça fait 10 millions de kilomètres tous les matins en moins. Chacun peut faire des efforts là où il est. La somme de petits gestes peut effectivement être très importante. »  Bruno David.

Quand j’entends cela, je me dis qu’on va encore mettre toutes les solutions sur le dos des citoyens, mais je me dis également que oui, on peut chacun faire quelques gestes au quotidien, et que, commencer par le petit-déjeuner semble être une évidence. Le petit-déjeuner, c’est clairement un moment qu’un grand nombre de personnes apprécient tous les jours. Alors pourquoi ne pas rendre plus vertueux ce premier moment de la journée ?

Au petit-déjeuner, vers le label, tu te tourneras

« Acheter du café et du thé bio, c’est agir concrètement sur ce qui se passe là-bas » poursuit Sabrina Krief. Car les animaux sauvages en voie d’extinction sont souvent loin de nous. Pourtant, en consommant mieux sur notre territoire, on peut avoir un impact durable et travailler à leur préservation.

 

cafe-equitable-bio

Prenons les produits que nous consommons au petit-déjeuner; la plupart viennent de l’aire de répartition* d’animaux sur le point de disparaître. Le thé, le café, le cacao, l’huile de palme proviennent de pays dans lesquels de nombreuses espèces sont braconnées. Dès lors qu’ils sont produits de façon durable, équitable, et économiquement viable, ces produits assurent la juste rémunération des producteurs qui n’auront plus besoin de braconner les espèces animales pour subvenir à leurs besoin. On assure ainsi biodiversité et durabilité des produits que l’on consomme. On rétablit ainsi un cercle vertueux à tous les points de vue : économique, social, éthique et écologique !

Alors pourquoi ne pas revenir au « bonheur des limites » comme le désigne Bruno David ? Pourquoi ne pas changer nos habitudes dès le matin, chaque matin ? Du café, du thé, du chocolat, il y en a des milliers, lesquels choisir me direz-vous ! Voici quelques conseils :

Puisque 70% de Français commencent leur journée avec une tasse de café, débutons avec une tasse de café bien fait et labellisé ! Si le label ne ne vous certifie pas (toujours) le goût, un de ces label vous permettra au moins d’acheter un produit qui répond à des normes environnementales et éthiques.

label-équitable-bio-commerce-equitable

Commerce Equitable France propose un résumé rapide et bien fait des différents labels qu’il est bon de voir sur son paquet de café. Pour les plus curieu·ses·x, voici quelques chiffres liés à la production et consommation de café, exposés dans un outils pédagogique très bien réalisé.

Côté infusions, là encore les offres sont nombreuses, privilégiez les infusions en vrac, produites en France, qui n’utilisent pas de saveurs chimiques. Je vous souffle une découverte récente : la marque Obépine, propose une origine France, en travaillant exclusivement avec des producteurs du territoire afin d’offrir des mélanges avec des feuilles, des fleurs et des fruits entiers qui conservent leurs bienfaits et leur goût. Le tout est préparé en Loire-Atlantique (44 – Orvault).

 

the-petit-dejeuner-sante-biologique

Un grand bol de thé au réveil, sans pesticides s’il vous plait.  Noir, vert, blanc, ils sont multiples et très souvent d’origine lointaine. Privilégiez les labels bio, en feuilles entières, sans arôme chimique. Car la culture conventionnelle du thé est bien souvent intensive et associée à l’abus de pesticides… que l’on retrouve  sous forme de résidus toxiques dans sa tasse lors de l’infusion, les feuilles n’étant pas lavées après récolte !

Sachez que chez Biocoop tous les thés sont certifiés biologiques, par respect pour l’environnement, la santé des producteurs et celle des consommateurs ! Favorisez également les thés bio & équitables, afin d’assurer une juste rémunération des producteurs et de soutenir une dynamique de développement dans les pays où se fait la culture. Une bonne référence que vous pouvez acheter les yeux fermés, la marque Ethiquable : une coopérative (SCOP) engagée dans une démarche de commerce équitable depuis 2011.

Et sur les tartines, on met quoi ? On évite le plus possible de consommer des produits qui contiennent de l’huile de palme. Même si certains proposent une huile de palme certifiée, limiter sa consommation, c’est limiter sa production et donc avoir un effet sur la déforestation à l’autre bout de la planète. Comme le rappelle Greenpeace France, l’Indonésie produit la moitié de l’huile de palme mondiale et la production d’huile de palme y demeure la première cause de déforestation : en Indonésie plus de 60% des nouvelles plantations ont été plantées au détriment de forêts tropicales riches en biodiversité. Au total, depuis 1990, ce sont 31 millions d’hectares de forêts – presque la superficie de l’Allemagne – qui ont disparu en Indonésie !

petit-dej-sante-equilibre

Vous l’aurez compris, faire ses courses c’est aussi prendre le temps de décrypter les étiquettes pour réussir à trouver le produit qui vous plaît et qui sera le moins impactant pour l’environnement ! MMazette, à vos lunettes !

*L’aire de répartition d’une espèce est la zone géographique où cette espèce est présente.

Written By
More from Louise

Le petit-déjeuner : croque mais ne craque pas la planète !

Jeudi 8 avril 2021, à l’heure du petit-déjeuner, j’écoute France Inter. Alors...
Read More

Laisser un commentaire