Comme des papas, les petits plats bio des bébés

Chez MMAZETTE, on aime les bonnes choses, et les partager avec vous. On a découvert, il y a quelques semaines lors du Salon de l’Agriculture, la jolie marque « Comme des papas« . Du frais, du bon, du bio, du local et le tout de saison, quoi demander de plus ? Ces petits pots tout bio  sont homme-made, préparés avec amour pour les bébés.

« Comme des Papas » est né avant tout du désir de développer la gastronomie dans l’univers de la nourriture pour enfants. Et pas n’importe quelle gastronomie. Cela passe par le choix de bons produits, de recettes variées et par la mise en place d’une cuisson douce pour conserver toutes les qualités nutritionnelles et gustatives des ingrédients. Tous ces petits plats sont développées par leur chef, Clément. Ainsi, « Comme des papas » propose aux parents des petits plats frais aussi bons que ceux fait à la maison et qui se conservent 21 jours au réfrigérateur. Leur bestseller, c’est la recette patate douce et pointe de curry grâce à au bon goût sucré que les enfants (et les parents) adorent ! Rencontre avec les hommes de chez « Comme des papas ».

Qui est « comme des papas », vous êtes des amis, des papas ?

Roulement de tambours, le voile se lève et…. Nous ne sommes pas encore Papas. Edouard répond aux appels avec sa douce voix et s’occupe de la logistique, Clément, élabore les bonnes recettes que les bébés adorent et Arthur fait porter sa voix le plus loin possible dans la communication de Comme des Papas.

L’idée du Papa est venue naturellement de notre masculinité et la conviction que les papas ont un vrai rôle à jouer dans cette mystérieuse histoire de bébés. Le papa comme égérie de la marque, le Papa cool qui cuisine (bien), qui s’investie pleinement aux côtés de la maman dans l’éducation alimentaire de l’enfant, le papa qui rassure, le papa qui assure.

Alors c’est quoi le « homme-made » ?

Toute l’idée de Comme des Papas vient d’un constat : il y a un manque de qualité dans l’alimentation pour les enfants. Nous avons le sentiment que l’agroalimentaire industriel met au centre de ses préoccupations la concurrence, la rentabilité et les marges plutôt que l’intérêt du consommateur. Et puis on s’est rendu compte que l’on est pas toujours prêts à ce que nos enfants consomment les aliments qu’on s’autorise parfois à cuisiner.

Venant tous les trois du milieu de la gastronomie et adeptes d’alimentation saine, la prise de conscience nous l’avions eu il y a plusieurs années, elle s’est décuplée lorsque l’on a voulu cuisiner pour les bébés.

Le homme-made est la marque de la bienveillance que les nouveaux papas ont pour leurs enfants. Cela se traduit par la volonté de leurs transmettre une bonne éducation alimentaire.

C’était important de proposer des petits repas bio ? Comment choisissez-vous vos recettes et vos légumes ?

Le choix du bio représente notre volonté d’aider les générations futures à mieux manger. Cela passe par la promotion des cultures en bio. Nous souhaitons donner aux agriculteurs en bio une vraie légitimité  pour qu’ils continuent dans cette voie. Et puis le choix du bio pour des produits sains pour les bébés, c’était tout naturel. Nous travaillons essentiellement avec des producteurs locaux, dont certains sont situés à quelques centaines de mètres de notre atelier de cuisine. Pour les recettes, Clément notre chef travaille en collaboration avec une nutritionniste pour mêler ses inspirations gastronomes aux besoins des bébés dans un mélange non savant de délicieux petits plats frais.

Allez vous développer d’autres gammes à l’avenir pour que tout le monde, petits et grands, puissent en profiter ?

Les petits n’ont souvent pas la chance de terminer les dernières cuillerées car les mamans gourmandes en profitent aussi ! Nous pensons donc aux mamans et papas et proposerons bientôt des petits plats à destination des plus grands, de 3 à 333 ans car les bons légumes ça conserve !

On vous donne une baguette magique, vous en faites quoi ?

C’est un fardeau un peu trop lourd que de faire le bien avec de la magie (car c’est ça qu’on ferait avec notre baguette!), du coup, le bien, on essaie de le faire dans notre quotidien, avec nos pouvoirs d’humains normaux et il y a beaucoup de belles choses à faire. Mais sinon avec la baguette, Edouard devient Papa avec la femme de sa vie (un romantique), Clément devient le Steve Jobs du babyfood (un entrepreneur) et Arthur saute de planète en planète comme Le Petit Prince (un vrai rêveur).

Alors chers/chères gourmets, les gourmand(e)s, n’hésitez pas à découvrir les belles recettes de « Comme des papas ». Les livraisons se font dans toute la France et la livraison est gratuite en Île-de-France en point-relais.

 

Alors si vous êtes conquis/es rendez-vous sur wwww.commedespapas.fr

Written By
More from Louise

La fête des possibles

Nouvelles habitudes de vie, nouveaux modes de consommation et de production, aujourd’hui...
Read More

Laisser un commentaire