Le Rayon Vert : le podcast qu’il ne faut pas lâcher !

podcast

Le Rayon Vert, ça vous parle ? En août dernier, MMazette vous proposait quelques solutions pour une rentrée plus écolo et vous invitait à vous pencher sur ce podcast drôlement bien pensé. On a écouté, ré-écouté ces podcasts ambitieux, positifs et engagés puis on a voulu en savoir plus afin de partager avec vous ces ondes positives.

Qui sont les drôles de dames, Sarah, Mathilde et Nastasia qui se cachent derrière Le Rayon Vert ?

Nous sommes 3 bordelaises de 26, 27 et 29 ans qui travaillons dans le secteur de l’environnement : nous nous sommes rencontrées en 2015, alors que nous étions toutes engagées sur des actions bordelaises en marge de la COP21, le sommet international pour le climat.

On a en commun le même niveau d’indignation quant au renforcement des inégalités dans le monde, à l’immobilisme général face au dérèglement climatique et à ses effets, à la hausse de l’individualisme… mais aussi la soif de découvrir et soutenir les multiples initiatives qui existent pour remédier à ce bordel global ! Quelques mois après la COP21, nous nous sommes retrouvées dans Bordeaux autour d’une bière, Sarah nous a parlé d’une émission qu’elle avait lancée au sein de la radio bordelaise Paul Bert dédiée à la transition écologique. La libre expression, le fait de pouvoir choisir nos sujets, inviter qui on voulait… ça nous a bien plu ! D’autant plus que cette radio est portée par le centre social Paul Bert, situé au coeur de Bordeaux. Un lieu génial et trop peu connu sur Bordeaux (il y a un hammam, un restaurant solidaire, un potager urbain sur le toit du bâtiment, des ruches… et de nombreuses activités pour tous les publics) ! Aujourd’hui, nous allons entamer notre 3ème saison, avec toujours plus d’enthousiasme, d’envie de faire bouger les choses et une réelle amitié qui s’est créée entre nous 3.

le-rayon-vert-podcast-transition

Quelles sont vos envies derrière ces podcasts ? Avez-vous un message global à faire passer ?

L’idée de départ, c’était de chercher des réponses à nos propres interrogations de jeunes femmes indignées et en quête de sens personnel et professionnel. Il y a pleins de domaines plus ou moins complexes auxquels nous avons envie de réponses simples, compréhensibles par toutes et tous. Ce qui nous anime, c’est l’envie de proposer une vision plus pragmatique de la transition écologique et sociétale, rattachée au quotidien des gens. Tout en permettant à chacune et chacun d’apprendre ! Devant l’urgence de la situation écologique, il y a une nécessité à s’adresser au plus grand nombre et plus uniquement à un cercle de convaincus. On avait aussi à coeur de permettre à qui le veut de venir s’exprimer à travers une chronique de son choix et évidemment d’intervenir durant l’émission pour participer aux échanges. Selon les émissions donc, il est possible d’entendre Lauren donner des conseils bien-être, Matthieu prendre la voix de Patrick Sébastien pour lancer un faux quizz, Matthias interroger l’innovation (ou pas) d’un projet d’aménagement, ou encore Alyssa nous faire voyager dans le temps et les différentes cultures du globe !

podcast-le-rayon-vert

Comment choisissez-vous vos sujets ? Et vos invité.e.s ?

Le choix des sujets se fait généralement autour d’un verre ou de bonnes bouffes toutes les trois, en fonction de nos envies, des actualités, d’un événement important… Au delà de vouloir amener à la découverte, la prise de conscience mais aussi le passage à l’action, on cherche aussi le débat, à appuyer un peu là où ça fait mal. Par exemple, on a abordé le thème du burn-out dans l’ESS, questionné l’exclusion dans les tiers-lieux, les limites et l’accessibilité de l’éducation alternative, etc. Mais aussi de prendre le temps de traiter de sujets trop peu explorés qui ont pourtant un lien avec l’écologie : 1h30 d’émission sur les règles, le caca, ou encore l’extinction de la biodiversité, ce n’est pas si courant… 😉

Aussi, nous avons la chance de travailler dans des entreprises engagées dans l’écologie, l’innovation sociale et l’économie sociale et solidaire. A nous trois, on a donc la chance de connaître des personnes passionnantes et engagées qui méritent cet espace d’échange et de mise en avant des projets dans lesquels elles s’investissent. On prend donc soin de choisir nos invités en fonction des projets qu’il.elle.s portent, de leur complémentarité et évidemment… de leur disponibilité ! Enfin, sur le plateau d’enregistrement, on aspire avant tout à échanger dans le respect, une ambiance détendue et avec une répartition juste de la parole en plus d’aborder les sujets de la façon la plus accessible possible.

« vivre autrement » ça signifie quoi pour vous ?

Adopter un mode de vie en opposition avec le modèle capitaliste. Cela passe par acheter moins mais mieux, apprendre à faire soi-même, se concentrer sur l’essentiel, ne plus se sentir en compétition avec les autres, accepter les gens comme ils sont, être tolérant.e et bienveillant.e envers soi-même et les autres, communiquer, lire et s’informer différemment… Ce n’est pas évident d’être à contre-courant de la société dans laquelle on vit et de tout déconstruire pour penser par soi-même, mais le sentiment de liberté et de satisfaction est si grand qu’il est impossible de revenir en arrière. Et attention à ne pas tomber dans le piège du nombrilisme et du repli sur soi : nous avons beaucoup de mal avec cette tendance écolo qui consiste à être un.e pro du développement personnel, à manger des buddha bowl, à faire du yoga… et c’est tout. On ne le condamne pas du tout, bien au contraire, mais ça ne suffit pas. Vivre autrement c’est bien plus que ça, c’est prendre conscience de l’histoire des luttes citoyennes à travers le monde, des enjeux graves auxquels nous devons faire face, de la transversalité qui existe entre les problématiques environnementales, économiques et sociales mondiales, de la dimension globale du problème qui ne se réglera pas à coups d’actions individuelles. Il faut aller beaucoup plus loin, collectivement.

equipe rayon vert podcast

On vous donne une baguette magique vous changez/faites quoi ?

Nastasia : j’abolis la propriété privée pour que tout le monde réapprenne à prendre soin des autres, humains comme animaux et végétaux et à vivre en respectant le vivant.
Je fais disparaître toutes les réserves de pétrole, de charbon du sous-sol et j’observe le jour d’après.
Mathilde : je libère l’humanité des valeurs capitalistes qui nourrissent nos peurs et jouent avec. Et je fais donc disparaître toutes les organisations à but lucratif !
Sarah : je supprime tout besoin de domination, de hiérarchie, de pouvoir, de rivalité entre les humains et les remplace par de la bienveillance, de l’entraide et de l’écoute. Ca peut paraître gnangnan, mais ce que nous vivons et allons vivre n’est que le fruit du déni et de l’individualisme qui nous gouvernent. Et faute de remise en question individuelle et collective, nous nous précipitons nous mêmes dans un mur, et je dirais même que plus il se rapproche, plus on accélère.

Envie de suivre la nouvelle saison des podcasts ‘Le Rayon Vert’ ? Rendez-vous sur Radio Bert, & Facebook !

Et vous, quels sont les podcasts dont vous ne pouvez plus vous passer ? Laissez vos messages en commentaire 🙂
Written By
More from Louise

Le Rayon Vert : le podcast qu’il ne faut pas lâcher !

Le Rayon Vert, ça vous parle ? En août dernier, MMazette vous...
Read More

Laisser un commentaire